L'herbier de Daniel Pellé
L'herbier d'un botaniste troyen amateur, constitué de 1942 à 1989, et numérisé de 2011 à 2021
Daniel Pellé était Inspecteur des PTT. Curieux de tout, membre du club-alpin et de sa section botanique "La Gentiana", cyclotouriste, Daniel Pellé faisait de la botanique pour exercer sa mémoire. Entre les années 50 et la fin des années 80, il a récolté près de 2000 spécimens qu'il a montés en planches, et soigneusement identifiés. Il herborisait principalement en Champagne-Ardenne, autour de la ville de Troyes, mais de nombreux spécimens proviennent d'autres régions françaises, et même au-delà.
Lieux de récoltes de l'herbier de Daniel Pellé en France Carte dynamique sur openstreetmap
Description

L’herbier de Daniel Pellé comporte 1974 planches au format A4+ réparties en une cinquantaine de chemises. Aujourd’hui entièrement informatisées, la plupart des planches sont datées et localisées au niveau de la commune.

Répartition des planches de l'herbier de Daniel Pellé par famille taxonomique (clic pour agrandir)

Les récoltes, réparties dans 133 familles taxonomiques, ont été principalement effectuées en France (c. 75%) et dans les départements de l’Aube (c. 25 %) et alentours (Yonne, Côte d’Or), mais aussi en Savoie, dans les Alpes-Maritimes et dans les Pyrénées-Orientales et Atlantiques (272 planches pour ces quatre départements). Certaines planches proviennent de la Société d’échanges des plantes vasculaires (SFE) et 265 sont attribuées à René Prin, fondateur de la Société auboise naturaliste, ancêtre de la Société auboise de botanique.

Répartition des planches de l'herbier de Daniel Pellé par famille taxonomique et par pays/département de récolte

L'herbier physique a été confié au Muséum de Troyes, et est entré ainsi dans les collections patrimoniales nationales en 2020 ; il est ainsi protégé des aléas du temps, ainsi que les données qui l'accompagnent.

Infographies réalisées à partir des données de l'herbier :

Présentation de l'herbier DP Planches par familles Planches par pays Planches par département

Informatisation

L’herbier nous est parvenu plusieurs années après le décès de Daniel Pellé, en 2010. Nous l’avons numérisé, et mis une première version en ligne en 2011. En 2019, l’informatisation est terminée et l’intégralité des données est disponible en ligne.

L’intégralité des planches a été numérisée en 600 dpi et informatisée via l'ancienne version du site mon-herbier.teznet.fr, développée sous Drupal 7 ; les données de l’herbier ont maintenant vocation à être versées dans les bases de données nationales.

Les deux versions du site mon-herbier ; la première, en ligne de 2011 à 2016 a permis l'informatisation des 800 premières planches ; le deuxième, en ligne de 2016 à 2021, a permis de terminer l'informatisation, et de récupérer les données dans un format interopérable.

Malheureusement, les technologies utilisées (site Drupal) et le manque de temps pour maintenir le site à jour ont amené à plusieurs piratages du site mon-herbier (les imbéciles sont légion sur le net), le dernier ayant eu lieu en mai 2021. Si celui-ci a sonné le glas de la dernière version dynamique du site, toutes les données avaient été mises en lieu sûr, et restent accessiblent en ligne (voir § Identifiants).

Validation et intérêt scientifiques

L'herbier de Daniel Pellé a été étudié par Christophe Réveillard, botaniste au Muséum national d'Histoire naturelle, plus particulièrement à l'herbier de Paris. Christophe Réveillard connaît particulièrement bien la région de récolte de l'herbier DP (la Champagne-Ardenne et alentours), et a travaillé avec René Prin. Christophe Réveillard a même eu l'occasion de rencontrer Daniel Pellé pendant sa carrière.

L'étude de Christophe Réveillard (réalisée pendant la première période de confinement, de mars à mai 2020, a confirmé ce que nous soupçonnions au sujet de cet herbier : le soin apporté par Daniel Pellé lors de la récolte et de l'herborisation des spécimens permet aujourd'hui d'en exploiter les données scientifiquement. Ainsi, les plantes récoltées sont localisées et datées très précisément ; la période de récolte (des années 50 à 1989) présente un intérêt particulier, car peu de botanistes ont herborisé pendant cette époque ; les spécimens sont dans un bon état de conservation, et les déterminations ont été faites correctement :

« La vérification de l'herbier Daniel Pellé est terminée, ce qui a représenté quand même un travail important. Ces planches sont pour la plupart fort bien préparées (traitement au SO2 ou fer à repasser) pour optimiser le séchage. Sur 1975 parts, j'ai détecté 76 erreurs de détermination, soit un taux de 3%, et trouvé dans pratiquement tous les cas le taxon qui convient. Plusieurs confusions sur [des] taxons morphologiquement proches ont été [complexes] à élucider. Les noms acceptés, dans les 30 % de cas de synonymie, sont également reportés » (Christophe Réveillard).

Enfin, témoin de l’intérêt que cet herbier représente déjà, un article de Dominique Malécot, du Conservatoire d’espaces naturels de Franche-Comté, paru en juin 2015 dans La lettre d’information du Plan régional en faveur de l’azuré de la croisette, signale l’utilisation de l’herbier de Daniel Pellé pour témoigner de la présence d’une espèce, la gentiane croisette, dans une commune du Jura. Il s’agit de la planche DP0287 (Gentiana cruciata L.).

La planche DP0287 (Gentiana cruciata L.) a été récoltée le 15 septembre 1956 sur le territoire de la commune d'Andelot-en-Montagne (Jura, Bourgogne-Franche-Comté)..
Identifiants et méta-données de l'herbier DP

Tout au long de l'information de l'herbier de Daniel Pellé, nous avons utilisé plusieurs sites de références, et fait correspondre les identifiants distribués par ces sites et les planches de l'herbier DP.

Identifiants attribués au jeu de données complet :

Index Herbariorum Acronyme « DP » http://sweetgum.nybg.org/science/ih/herbarium-details/?irn=255270
Collections en Ligne
(Tela Botanica)
ID « 1405 » urn:lsid:tela-botanica.org:coel:col1405
Zenodo Jeu de données
no. 4443430
DOI: 10.5281/zenodo.4443430

Sites de référence utilisés et identifiants associés aux spécimens de l'herbier DP :

Tela Botanica Identifiant « bdtfx »
(flore de France)
http://referentiels.tela-botanica.org/referentiel/index.php?module=Consultation&ref=bdtfx
  Identifiant « isfan »
(flore d'Afrique du Nord)
 
Institut national du Patrimoine naturel (INPN) Identifiant « CD_NOM »
du référentiel « TAX_REF » (territoires français)
https://inpn.mnhn.fr/

Métadonnées de l'herbier

Données complète de l'herbier DP Export du 28 mars 2021, données complètes validées

Liens avec les anciens contenus

Les liens vers les planches de l'ancien site mon-herbier (site Drupal) ont été maintenus ; un clic sur un lien de type :
http://mon-herbier.teznet.fr/planches/DP1340 renverra donc vers la page https://zenodo.org/record/4443430/files/DP1340.jpg
et vous donnera accès au fichier original de la planche en 600 ppp.

Des QR-Codes apposés sur les planches originales de l'herbier permettent ainsi d'avoir directement accès aux versions numériques des planches.

Quelques planches de l'herbier DP...
Les planches ci-dessous sont tirées du jeu de données publié sur Zenodo, et sont accompagnées de quelques-unes des leurs métadonnées :
DP0542
(Sisymbrium contortum)
Spécimen récolté par Daniel PELLÉ le 07/08/1952
DP1482
(Colchicum alpinum)
Spécimen récolté par Daniel PELLÉ le 15/08/1959
DP1311
(Armeria juncea)
Spécimen récolté par Joseph TERRÉ le 23/05/1965
DP1671
(Alopecurus utriculatus)
Spécimen récolté par René PRIN (sans date)
DP1629
(Bromus sterilis)
Spécimen récolté par Daniel PELLÉ le 20/06/1965
DP1710
(Lagurus ovatus)
Spécimen récolté par René PRIN le 02/05/1952
DP0632
(Aria torminalis)
Spécimen récolté par Daniel PELLÉ le 08/07/1962
DP0458
(Comarum palustre)
Spécimen récolté par Daniel PELLÉ le 15/09/1956
DP0394
(Verbascum lychnitis)
Spécimen récolté par Daniel PELLÉ le 19/06/1960
(Rafraîchissez la page pour voir d'autres planches)